Etude

Aikido

Amitié

En Aikido, on étudie généralement ce que l'on voit, mais on peut aussi étudier ce que l'on ne voit pas...

Il s'agit du Inner Aikido.

Inscrivez-vous ici

Sugano Shihan insistait fortement et régulièrement sur le fait que les techniques d’Aïkido ne constituent que la partie de l’étude de l’Aïkido.  Il considérait que cela ne représentait que 50 % de l’étude.  La partie non visible se compose de l’expression de la philosophie de l’aïkido dans la pratique et la conscience du pratiquant au travers des aspects invisibles des techniques tels que le « timing » et la connexion avec le partenaire, …

Sugano Shihan présentait souvent l’Aïkido comme « misogi », c’est-à-dire purification du corps et de l’esprit.  Cette purification ne peut être atteinte que par l’étude de son propre ressenti et de ses propres perceptions durant la pratique de l’Aïkido.  Il nous disait souvent que l’évolution dans notre pratique ne peut être atteinte dans le long terme que par une évolution de la compréhension et de l’attention de l’étudiant.

 

Inscrivez-vous ici

Recherche sur ce site

Sélectionnez votre langue

Médias Sociaux